RESPIREZ VOUS PAR LE NEZ ET/OU PAR LA BOUCHE  ?

 

Peut-être vous posez-vous la question de comment respirer en pratiquant la cohérence cardiaque ?

Alors petit exercice : ==> prenez une inspiration par le nez puis une par la bouche, que constatez-vous ?

  • Avez-vous une sensation de sècheresse par la bouche et par le nez une sensation de résistance comme si le volume d’air sur un même temps était plus important par la bouche que par le nez ?
  • Un peu d’anatomie : si notre air inspiré passe par le nez, il traversera notre cavité nasale alors que par la bouche non. Les fonctions de notre cavité nasales sont :
    • filtrer, réchauffer et humidifier l’air qu’on respire
    • percevoir les odeurs (sens de l’odorat)
    • produire du mucus
    • alléger le poids du crâne
  • Donc si durant la pratique de la cohérence cardiaque, la sensation de sécheresse nous est désagréable et que nous avons des difficultés à régler notre débit d’air lorsque nous inspirons par la bouche alors passons par le nez, mais si l’inspiration par la bouche nous convient alors inspirons par la bouche…
  • Toutefois, la respiration physiologique est la respiration nasale. La bouche est hermétiquement close mais sans effort, par des lèvres détendues mais au contact l’une de l’autre. Les dents sont espacées de deux millimètres, et la langue occupe la totalité de l’espace entre le palais, les dents du haut et du bas et le plancher de la bouche sans contraction excessive.
  • Mais alors l’expiration doit-elle se faire par le nez !? Et bien là encore c’est à vous de juger ceci étant pour suivre l’expiration de façon plus consciente, en expirant pas la bouche nous pouvons plus facilement entendre le phénomène et par là rester concentrer sur celui-ci….

Et n’oubliez pas, laissez-vous du temps, soyez patient avec vous même

Article écrit par : Patricia Pratlong-sophrologue

 

X